Terre-Neuve et Labrador | Newfoundland and Labrador

Capture d’écran 2013-10-28 à 10.41.15

Indicateurs économiques

  • Depuis 2010, province qui connaît le plus fort taux de croissance du PIB du pays avec une croissance de 5,6%.
  • Taux de chômage en juin 2013: 28,8%, soit une diminution de 4,8% par rapport à juin 2012.
  • PIB par habitant le plus élevé des provinces atlantiques:

Capture d’écran 2013-10-28 à 10.41.36

Les composantes de la croissance économique

  • Les vastes réserves maritimes de pétrole

Grâce au Bassin Jeanne d’Arc et aux champs pétrolifères d’Hibernia, Terra Nova, White Rose et Hebron, la province représente 80% des ressources pétrolières en mer du pays

Terre-Neuve et Labrador produit près de la moitié du pétrole brut léger classique du Canada.

  • Le secteur pétrolier et gazier représente 35% du PIB provincial

St John’s est la plaque tournante de l’exploration, de la mise en valeur et de la production du pétrole sur la côte est.

  •  Les gigantesques capacités hydroélectriques

Le Fleuve Churchill

Projet en cours de la société d’Etat Nalcor Energy de construction de l’usine hydroélectrique de Muskrat Falls et des liaisons électriques maritime entre TN et Labrador et entre la province et la Nouvelle Ecosse.

  • Les ressources minérales, forestières et halieutiques

Près de 25 mines exploitées

Représente 12% en valeur de toute la production minérale au Canada

le projet minier en cours de Voisey’s Bay lancé par l’entreprise Vale Newfoundland & Labrador Ltd’s. vise à investir plus de 2 milliards de $CAD pour construire les infrastructures et installations portuaires nécessaires à l’exploitation du Nickel à Long Harbour.

Le secteur minier emploie aujourd’hui plus de 4 000 personnes.

  • Les TIC: 

En termes d’infrastructures, la province comporte le plus long cable continu à fibres optiques sous-marin du monde et un service de réseau distinct de câbles hybrides.

Le secteur représente près de 600 PME.

  • Les secteurs de pointe en plein essor:

Technologies océanologiques avancées, cf grappe de la péninsule d’Avalon

Biotechnologies; biopharmaceutique, essais cliniques, génétique, biotechnologie maritime, produits de santé naturels, administration des vaccins etc.

Focus: les TIC

  • Plus de 600 PME spécialisées dans les domaines suivants:
    • Communications mobiles et communications fixes à distance
    • Le service par satellite mobile multi-réseaux
    • Les liaisons haute vitesse par satellite de communication numérique de sortie
    • Les GPS
    • La défense, surveillance
    • Les cartes hydrographiques numériques et applications électroniques de navigation maritime
    • Télémédecine et éducation à distance
    • Les solutions complètes de technologie cellulaire pour les données
    • Les systèmes de télédetection et d’acquisition de données à distance
  • Ces entreprises génèrent des revenus annuels excédant 360 millions de dollars.
  • Taux de croissance annuel de 8%
  • Bassin de 6 000 travailleurs du savoir dont la contribution, en PIB par employé, est supérieure à celle des provinces avoisinantes et à la moyenne canadienne.
  • Plaque tournante des centres d’appel: près de 5 000 personnes travaillent dans l’un des 19 centres de contact répartis dans la province, ce qui génère plus de 100 millions de dollars par année en salaires.
  • Pour s’implanter: cf NATI, organisme innovateur qui s’engage depuis 1991 à aider les entreprises spécialisées dans les TIC à établir des relations interentreprises ou à s’implanter dans la province.

Une économie tournée vers l’océan

Capture d’écran 2013-10-28 à 10.41.49

  • Une stratégie d’investissement établie jusqu’en 2015, cf rapport gouvernemental de 2010 “Un océan de possibilités: la stratégie de TN&L en matière de technologies océanographiques” avec un budget quinquennal de 28 millions de dollars.
  • Centre d’excellence en R&D sur l’Arctique
    • Opération en environnement hostile
    • Gestion des risques
    • Opération en eaux froides et dans les régions nordiques etc.
  • Université Memorial et son institut maritime ont plus de 17 000 étudiants impliqués dans les programmes reliés à des domaines touchant aux hydrocarbures.
  • L’Institut des technologies océaniques du Centre National de Recherche et de Développement est reconnu mondialement comme le leader dans le domaine de la recherche océanique pour les environnement froids et les climats difficiles.
  • Le port de St John’s, port en eaux profondes qui abrite la base d’approvisionnement la plus grande et moderne du Canada.

Une main-d’oeuvre disponible et qualifiée

  • Milieu de travail progressiste
  • Coût de la MO parmi les moins élevés
  • Environ 3 340 étudiants sont diplômés chaque année.
  • L’offre de travail excède la demande, ce qui en fait une MO disponible.
  • Environ 95% de la population active est anglophone.
  • L’université Memorial accueille près de 20 000 étudiants chaque année.

Une province attractive

  • Qualité de vie exceptionnelle
  • Faible coûts de l’immobilier commercial et locaux à bureaux
  • 17 parcs industriels dotés d’une accès pratique aux voies maritimes et réseaux d’énergie, de communication et de transport (2 aéroports internationaux de St John’s et Gander)
  • Les programmes incitatifs:
    • Le programme Economic Diversification and Growth Enterprises (EDGE) offrant aux entreprises en démarrage et en expansion qui s’installent dans la province, un long congé fiscal pouvant aller jusqu’à 15 ans
    • Le programme de crédit d’impôt dans les prises de participation directes dans PME, R&D scientifique, la production cinématographique et vidéographique
    • Le Oil & Gas Manufacturing & Services Export Developpement fund qui vise à l’expansion des exportations de matériels et services pétroliers et gaziers.

La présence francophone

  • TN&L compte plus d’une centaine d’entreprises dont les propriétaires sont soit francophones, soit employeurs de personnel pouvant s’exprimer en français.
  • St John’s et Labrador City regroupe principalement ces entreprises.
  • Ci-contre, la MO francophone selon les secteurs d’activité.Capture d’écran 2013-10-28 à 10.42.06

En bref…

  • Un emplacement stratégique de porte d’entrée (à 3h en avion de Toronto, 5h30 de Londres et 4h de NYC)
  • Les forces sectorielles: pétrole et gaz, exploitation minière, technologies océaniques, fabrication, TIC, etc.
  • Un vaste territoire aux ressources terrestres, minières et maritimes incroyables
  • Une présence française encouragée et déjà manifeste dans le secteur des services.
Présentation rédigée par Marion Burette

Contact

Ben Gardner, Business Consultant
bengardner@gov.nl.ca/IRBD
(709) 729 – 7605

Bibliographie

  1. http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/130607/t130607a003-fra.htm
  2. http://www.international.gc.ca/investors-investisseurs/cities-villes/atlantic-atlantique/new_foundland-terre_neuve.aspx?lang=fra
  3. http://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2011/as-sa/fogs-spg/Facts-pr-fra.cfm?LANG=Fra&GK=PR&GC=10
  4. http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/econm_finnc/conjn_econm/revenu_personnel/rp_can-hab.htm
  5. http://www.rdeetnl.ca/industries-cl%C3%A9s
  6. “Budget 2011: standing strong”, rapport gouvernemental de la province: 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s